Prendre soin des dents pendant la grossesse

enceinte et dents

Les femmes enceintes doivent particulièrement faire attention à leur dentition, car leur santé buccodentaire peut affecter de manière négative leur progéniture.

Grossesse : risque élevé de gingivite

Quand une femme tombe enceinte, des changements drastiques s’effectuent dans son corps, en prévision du bébé à naitre. Parmi ces changements, il y a les changements hormonaux, qui sont susceptibles d’avoir un impact plus ou moins important sur la santé des gencives. Chez les femmes enceintes, le risque de contracter une gingivite est plus élevée que la normale. Cette maladie se manifeste par des saignements de la gencive, et également, celle-ci enfle et rougit par endroits. Si cela peut ne pas devenir dramatique et rester bénin, cela risque également d’empirer si l’on ne prend pas les bonnes mesures à temps.

Les dangers de la gingivite

L’apparition de la gingivite peut être néfaste non seulement pour la dentition de la mère, mais également pour la santé de son enfant à naitre. En outre, les risques d’accouchements avant terme augmentent de façon exponentielle pour celles qui souffrent de cette maladie. La raison en est principalement une plus importante accumulation de la plaque dentaire composée de bactéries, dont certaines peuvent déclencher la naissance de manière prématurée en affectant les hormones qui gèrent cela. Ainsi, celles avec une meilleure hygiène dentaires ont moins de soucis à se faire que les autres futures mères atteintes de gingivite. On note aussi un risque plus important d’hypertension chez la mère.

Précautions dentaires à adopter

Soigner l’alimentation

En premier lieu, la mère devra se nourrir sainement, et préférer les aliments alcalins à ceux avec un taux d’acidité élevé. Il faudra qu’elle favorise dans son alimentation les fruits et légumes, ainsi que les produits laitiers. Elle devra éviter autant que possible de consommer du sucre industriel, car celle-ci fait de la cavité buccale une zone plus propice à l’apparition autant des caries que d’une plus importante plaque dentaire.

Prendre soin des dents

Brossez-vous les dents après chaque repas, et faites passer de la soie dentaire entre vos dents afin de vous défaire autant que possible de la plaque dentaire. Pendant la période de la grossesse, il est nécessaire de se faire suivre par un dentiste pour éviter les complications sur le plan buccodentaire. Il faudra spécifier à celui-ci que vous attendez un bébé, ainsi il pourra vous fournir les traitements qui conviennent à votre état. Au cours des 3 derniers mois avant l’accouchement, limitez vos visites chez le dentiste, car un prolongement de la position couchée sur le dos peut nuire à la santé du bébé.

Danger des nausées matinales

L’un des phénomènes qui s’ensuivent de la grossesse est la manifestation fréquente de nausées matinales pendant le premier trimestre. Celle-ci a pour effet d’augmenter l’acidité dans la cavité buccale de la femme enceinte, et ainsi contribue à faire de sa bouche un milieu plus favorable au développement des diverses bactéries pouvant nuire autant à la santé de la mère qu’à celle du bébé. Il est possible de remédier à cela en adoptant des habitudes comme se rincer la bouche avec de l’eau après chaque nausée.

Les dents de votre enfant suivant son âge

dents bébé

La vie d’un enfant est entre autres rythmée par l’apparition des dents, allant des premières dents jusqu’aux dents définitives. Jusqu’à ce point, il est important que les parents accompagnent l’enfant comme il faut.

Les premières dents de bébé

Souvent, votre bébé aura ses premières dents vers 6 ou 7 mois. Cependant, c’est une moyenne, il se peut très bien que votre enfant naisse avec une ou deux dents, ce qui a environ 0,2 % de chances de se produire, ou encore qu’il y ait un retard, ce qui est souvent le cas chez les enfants nés prématurément. Cette période sera facile à reconnaitre par un changement de comportement de votre rejeton. Il deviendra grognon à cause de la douleur, il se mettra à «mâcher» presque tout ce qui lui tombe sous la main, il bavera beaucoup et perdra peut être l’appétit. Dans certains cas de figure, on pourra observer un gonflement et même un saignement des gencives, et également de la fièvre.

Premières dents : que faire ?

Pour la majeure partie des bébés, l’apparition des premières dents est une expérience douloureuse, même si certains sont assez chanceux pour ne rien sentir à ce moment. Il vous sera possible de soulager la douleur de votre enfant de plusieurs manières : vous pourrez entre autres lui placer dans la bouche un anneau de dentition préalablement mis au frigo. Frottez doucement ses gencives avec un tissu propre pour calmer la douleur. Vous pourrez aussi lui faire manger des aliments froids tels que du yogurt. Ne procédez à la médication qu’après avoir consulté votre pédiatre, et veillez à bien doser les médicaments que vous lui donnerez. Parmi ceux suggérés, il y a le paracétamol, ou encore les suppositoires antidouleur.

Prendre soin des premières dents

Au cours de la première année de vie de votre enfant, il est encore trop tôt pour lui donner sa première brosse à dent. Il vous est plutôt suggéré de nettoyer vous-même ses dents quotidiennement au moyen d’un tissu propre. Passé le cap des 18 mois, ses dents seront aptes à subir un brossage de dents. Les parents devront encore faire un suivi consciencieux de la manière dont leurs enfants brossent leurs dents au cours des premières années, jusqu’à l’âge de 6 ou 7 ans. La base est ici de se défaire des restes de nourriture qui pourraient s’être logés entre les dents, et un nettoyage en général.

Mesures diverses à prendre

Il faut éviter de laisser votre bébé s’endormir en suçant un biberon contenant du lait, car le lait stagnant dans bouche dans son sommeil peut causer des caries. Il faut également l’empêcher de sucer son pouce jusqu’à un âge tardif, parce que cela peut nuire au bon positionnement de ses dents plus tard. Empêchez-le de faire ce geste reflexe avant que les dents définitives soient apparues. Concernant la visite chez le dentiste, il vous est conseillé d’y procéder aussi tôt que possible, et d’y faire une visite de rappel tous les six mois.

Comment faire pour avoir une bonne haleine ?

bonne haleine

Vous avez sûrement vécu cette sensation de malaise qui vous anime lorsque vous vous rendez compte que votre bouge dégage une odeur peu commode. Vous ne savez pas pourquoi, mais du jour au lendemain vous avez commencé à avoir une mauvaise haleine.

Vous cherchez le moyen de vous en débarrasser. Il y a plusieurs solutions pour y arriver. Lorsque vous voulez vous débarrasser de votre mauvaise haleine il y a certaines habitudes bucco-dentaires que vous devez avoir.

Une bonne hygiène

Pour avoir une haleine fraiche et bien odorante la solution est souvent de maintenir sa bouche et ses dents dans de bonnes conditions d’hygiène. Il faut noter que la mauvaise haleine peut être causée par beaucoup de choses, mais dans tous les cas il y a un dénominateur commun.

C’est votre alimentation, lorsque vous avez l’habitude de manger des aliments qui ont une odeur très forte ou que vous utilisez des épices comme l’ail et l’oignon. Après le repas il faudrait donc commencer par se brosser les dents de sorte à faire sortir tous les débris qui peuvent se cacher entre les dents.

Le brossage de dents est souvent pris à la légère. Comment ? Direz-vous. En effet, il est fréquent que lorsque vous vous brossez les dents, vous oubliez de brosser et de frotter votre langue. Cette dernière peut abriter des bactéries qui peuvent entrainer la fermentation des restes de nourriture sur votre langue et dégagez ainsi les gaz qui vous donnent une mauvaise haleine.

Pour résumer, pour avoir une bonne hygiène bucco-dentaire et une bonne haleine, il faut :

  • Éviter les repas qui ont une forte odeur et les épices à forte odeur comme l’oignon ou l’ail ;
  • Se brosser les dents après chaque repas ;
  • Se brosser la langue.

D’autres astuces permettent aussi d’avoir une bonne haleine.

Les bonnes vieilles astuces pour une bonne haleine

Ces astuces sont des recettes connues de tous, mais qui sont efficaces. Elles consistent en l’utilisation de différentes épices bactéricides. Ainsi après un repas vous pouvez manger du persil pour permettre à votre bouche de garder une bonne odeur.

Il faut dire que le persil est riche en chlorophylle qui est une substance germicide et désodorisante. Tout comme le persil l’orange avec son acide citrique permet de nettoyer la bouche et de stimuler les glandes salivaires.

Il faut noter que l’autre raison de la mauvaise haleine est le fait d’avoir une bouche sèche. En effet, lorsque vous avez une bouche sèche elle permet aux bactéries de se multiplier et de produire des gaz malodorants ce qui rend votre bouche fétide. Donc humidifier votre bouche avec de l’eau ou stimuler les glandes salivaires est un bon moyen de garder une haleine fraiche.

On peut aussi utiliser les éléments suivants :

  • Le clou de girofle qui contient de l’eugénol une huile essentielle antibactérienne ;
  • Les gaines d’anis de cardamone
  • Un bâton de cannelle qui lui aussi est antiseptique

Vous avez donc une palette de choix pour éviter la mauvaise haleine. Si malgré tout cela la mauvaise haleine persiste vous devez aller consulter un médecin spécialiste en Otorhinolaryngologie. Il pourra diagnostiquer les raisons de votre mauvaise haleine en fonction des symptômes spécifiques. Vous savez donc ce qui vous reste à faire lorsque vous manger un repas riche en ail ou un camembert.

Comment faire pour avoir des dents blanches ?

sourire blanc

Vous avez des taches sur vos dents ou vos dents ont commencées par jaunir. Ne vous affolez pas car, vous n’êtes pas seul dans ce cas. Il est fréquent à cause des aliments et de certains produits que nous consommons que nos dents commencent par prendre une teinte jaunâtre ou autre.

La solution pour garder ses dents blanches et éclatantes est une bonne hygiène bucco-dentaire qui passe par certains comportements que vous devez avoir. Il y a également quelques astuces que vous pouvez utiliser pour avoir les dents blanches.

Une bonne hygiène bucco-dentaire

Lorsqu’on parle de l’hygiène bucco-dentaire, la plupart des personnes voit uniquement le fait de se brosser les dents régulièrement. Il faut dire que le brossage des dents n’est pas l’unique moyen d’avoir une bonne hygiène bucco-dentaire. Il peut même entraîner une altération de l’émail qui donne la blancheur aux dents s’il est trop agressif.

En plus de se brosser les dents si vous voulez avoir une bonne hygiène bucco-dentaire il faut contrôler votre alimentation. Pourquoi direz-vous ? La raison est toute simple, certains aliment sont parfois trop acides et attaquent l’émail des dents ce qui à la longue entraine le jaunissement des dents. Parmi ces aliments on peut citer :

  • Le café
  • Le vin rouge
  • La cigarette
  • Tout autre aliment contenant de l’acide citrique

Ces éléments de votre consommation quotidienne ont un effet néfaste sur vos dents. Il faut aussi noter que certains médicaments peuvent entraîner le jaunissement de vos dents à cause des différents composants chimiques qui y sont présents. Pour remédier au jaunissement de vos dents vous avez différentes méthodes.

Le Peroxyde d’hydrogène

C’est un composé qui est formé de deux atomes d’oxygènes et de deux atomes d’hydrogène. Sa formule est H2O2 et il permet de nettoyer les dents en enlevant les impuretés qui se sont incrusté dans la dent.

Vous pouvez le trouver en vente libre sous forme de bandelettes, il vous suffit de l’appliquer sur vos dents et d’attendre quelques instants. L’efficacité du peroxyde d’hydrogène n’est pas absolue. Il faut dire que certains produits dentifrices vous proposent de blanchir vos dents, mais faites attentions ils contiennent souvent des substances abrasives.

Un dentiste

La consultation chez un dentiste est la solution la plus pratique et la plus efficace quand il s’agit des dents. Peu importe le problème que vous avez concernant vos dents vous pouvez aller voir un dentiste, c’est un spécialiste qui peut trouver une solution à tous vos problèmes de dents, notamment par la pose de facettes dentaires, dont le tarif dépend du nombre nécessaire. Seule une consultation pourra vous permettre d’obtenir un devis et connaître les éventuelles conditions de remboursement. Pour avoir une idée du prix des facettes dentaires, vous pouvez demander un devis préliminaire en ligne sur ce site.

Autres astuces

Comme astuce vous pouvez utiliser le bicarbonate de soude. C’est un élément naturel et facile à trouver. Pour avoir des dents blanches et éclatantes vous pouvez vous brosser avec du bicarbonate et ensuite rincer.

Il existe beaucoup d’autres moyens pour avoir des dents blanches, mais ils ne sont pas tous efficaces et sans dangers. Vous avez par exemple le citron qui peut être utilisé pour avoir des dents blanches, mais c’est un couteau à double tranchant car, l’acide citrique contenu dans le citron à forte dose abîme les dents.

Sachez donc choisir la meilleure solution, celle qui vous convient et ne mets pas en danger vos dents.

Que faut-il savoir sur les caries ?

les étapes d'une carie

Vous avez déjà vu ou souffert de la carie dentaire0 cette maladie qui affecte les dents et qui entraîne progressivement leurs destructions. Les caries sont le résultat des multiples attaques des bactéries qui sont présentes dans votre bouche.

Les caries peuvent à la longue vous faire perdre une dent ou plusieurs. Il faut donc adopter certaines habitudes et une certaine hygiène pour les éviter. Pour arriver à prévenir et éviter les caries nous vous donnerons certaines astuces et méthodes qui vous aideront. En médecine on dit souvent que prévenir vaut mieux que guérir, vous devez prévenir les caries.

La prévention

Pour prévenir les caries il faut adopter une attitude de propreté maximale de votre bouche et de vos dents. Ceci passe par un brossage régulier et méthodique des dents. Une alimentation faible en acide est aussi d’une grande aide pour éviter les caries. En effet l’acide attaque l’émail et facilite ainsi la tâche aux bactéries pour arriver à la dentine.

La dentine est la matière moelleuse à l’intérieur de la dent une fois que la dentine est atteinte la dent commence par vous faire mal. Avec l’évolution technologique en matière de médecine bucco-dentaire, on est arrivé à différentes solutions pour prévenir les caries.

L’une d’entre elle est la gomme au xylitol. Ce composé, le xylitol, remplace le sucre et attaque les bactéries qui vous causent des carries. Le sucre est la principale cause de caries donc pour éviter les caries vous devez commencer par réguler votre alimentation en sucre ou vous brossez les dents après chaque consommation de sucre ou d’autres produits acide comme le café, l’alcool ou le tabac.

Les symptômes

La carie est une affection qui ne donne pas de douleur au début, mais lorsqu’elle atteint un certain stade les douleurs commencent par être vivent et la dent criée devient plus sensible. Cette sensibilité se traduit par une intolérance de la chaleur et du froid.

Plus la carie est avancée plus les risques et les dangers sont élevés. Lorsque la carie atteint le nerf celui-ci peut mourir et il peut y avoir un abcès et d’autres complications plus graves.

Le traitement de la carie

Pour soigner la carie on tient compte de la gravité de cette dernière. Lorsque la carie n’est pas encore grave et que l’on peut récupérer la dent, le dentiste vous propose une solution adéquate. Cette solution consiste en un nettoyage minutieux des dents, suivi d’un traitement au fluorure. Ce composé, permet à l’émail de se reconstituer et de refaire sa composition en calcium.

Lorsque la carie est dans un état avancé on peut être amené l’enlever. C’est une solution radicale, mais qui préserve les autres dents de la propagation de la carie. Pour remplacer la dent enlevée on peut procéder par l’implantation de dents artificielles.

En définitif la carie est due à votre alimentation et à une hygiène. Pour éviter les caries et éviter de vous faire enlever une dent ou plusieurs, vous devez vous brosser les dents au moins deux fois par jour. N’oubliez surtout pas de brosser votre langue.

Abcès dentaire : Origine et soins appropriés

abces dentaire

Le domaine de la santé dentaire s’inscrit de nos jours au creuset de ce qu’il est convenu d’appeler l’avant-garde d’une évolution contemporaine des systèmes de santé. Le but de cette revue est de vous présenter en clair l’un des multiples maux dont nos dents ou gencives souffrent le plus souvent : l’abcès dentaire ; mais également d’y apporter des débuts de solutions qui vous éviteront ou soulageront votre douleur. Car nous militons en réalité pour le bien-être physique, psychologique et social de l’homme qui passe nécessairement par une santé bucco-dentaire impeccable.

En règle générale, l’abcès dentaire tire ses origines d’une infection se situant : soit au niveau de la dent, soit au niveau de la gencive. Mis à part les procédures de soins curatifs accélérées pour mettre fin à l’infection, le traitement approprié est généralement adapté sous deux angles : d’abord selon la sévérité de l’infection ; ou en outre selon l’origine de l’infection.

Manifestation de la maladie sur l’organisme

L’organisme pour se protéger de l’infection réagi généralement par la production massive des globules blancs, ceci dans le but contenir l’attaque ou l’infection. Les globules blancs forment autour de la zone infectée une barrière de protection pour empêcher la maladie d’évoluer, cette action des agents protecteurs techniquement se manifeste souvent par l’accumulation de ceux-ci autour de l’abcès dentaire avec des tissus nécrosés, des bactéries pour à terme produire ce qu’il est convenu d’appeler le pus. Ce pus peut se déposer dans la dent infectée ou au niveau de la gencive qui dès lors enflera. Il est à noter que toute cette étape est très douloureuse pour le patient !

D’après la zone d’infection de l’abcès dentaire, le pus peut aller jusqu’à attaquer les tissus mous, qui ensuite provoquera une tuméfaction soit : de la mâchoire, soit dans le plancher de la bouche, soit de la joue ou enfin à travers la peau. 

Quels traitements pour soulager le patient ?

Les méthodes thérapeutiques visant à soigner l’abcès dentaire sont nombreuses ; elles peuvent aller de la prescription de simple antibiotiques au drainage de l’abcès (chirurgien-dentiste, stomatologue). Traiter l’abcès dentaire consistera donc :

Au drainage de l’abcès, ce qui consiste à évacuer le pus. Cette opération se déroule en deux temps :

  • assainissement des canaux situés dans les racines de la dent qui contiennent souvent des tissus infectés (pus) ;
  • pose d’une pâte à la place de la pulpe retirée, pour prévenir une nouvelle infection.

Dans d’autres cas, il est souvent nécessaire d’appliquer un traitement adapté :

  • si l’abcès se situe au niveau de la gencive, il faut nettoyer l’espace entre la dent et la gencive touchées ;
  • si l’infection est sévère, l’extraction de la dent peut se révéler nécessaire.

Si l’abcès dentaire n’est pas bien traitée ou du tout pas traitée, il peut entrainer des infections parfois plus graves dans d’autres parties du corps : sinus, poumons, reins, peau, etc.

Un abcès dentaire ne s’auto-guérit jamais de lui-même, il devient impératif, si l’on ne veut pas rencontrer des complications, de se faire prendre en charge par un chirurgien-dentiste ou un stomatologue.

La gingivite : comment l’éviter ?

mal aux gencives

La gingivite est une inflammation dentaire, qui se manifeste par de vives douleurs. C’est une pathologie très courante, et qui touche un grand nombre de personnes. Selon les statistiques, sept adultes sur dix la contracteraient à un moment ou un autre de leur vie. Une fois atteint de la gingivite, un retrait des gencives s’observe entrainant ainsi de vives douleurs. Non traitée, elle peut déboucher sur d’autres maladies plus graves encore.

Comment se manifeste-elle ? Comment éviter la gingivite ? Voila des questions qui méritent des réponses

La gingivite : symptômes et causes

Le symptôme le plus évident de la gingivite, est le saignement des gencives. Dans la majorité des cas, il ne s’accompagne pas de douleurs et on l’observe le plus souvent durant le brossage. Dans les situations évolutives de la maladie (cas de la gingivite aigue) par exemple, les gencives prennent une coloration rouge. Elles se gonflent et deviennent sensibles ce qui empêche le bon déroulement de la mastication des aliments. Et quand elle n’est pas très vite prise en charge, cela peut même entrainer la mauvaise haleine suivie d’écoulements de pus.

En général, la gingivite est la conséquence d’une mauvaise hygiène bucco-dentaire. C’est l’œuvre de la plaque dentaire, qui n’est rien d’autre qu’un amas de bactéries qui se fixent sur les dents. Sans traitements, cette plaque s’étend des dents aux gencives. Les sels minéraux présents dans la salive, viennent ensuite former une couche solide nommée le tartre, qui protège les bactéries contre l’effet nettoyant de la brosse à dents.

La consommation d’alcool et de tabac, sont aussi des causes de la gingivite. D’autres médicaments et certains changements hormonaux durant la grossesse, peuvent également en être des causes. Si on n’en n’est pas encore une victime, comment éviter la gingivite de manière pratique ?

Les moyens de prévention

Tous les dentistes s’accordent à dire, qu’une bonne hygiène buccodentaire est le meilleur moyen d’éviter la gingivite. Il faudra donc s’assurer de se brosser les dents après chaque repas, en se servant d’une bonne brosse à dent munie de brins souples et bien arrondis aux extrémités. L’importance du dentifrice est plus que jamais de rigueur, et il doit être un puissant :

  • Antibactérien
  • Décongestionnant
  • Antalgique

L’usage de fil dentaire ou de bossettes intermédiaires ne sera pas de trop, pour éviter tout risque de contracter une gingivite. Les bains de bouche sont également très efficaces, pour peu qu’ils soient antiseptiques, décongestionnants et apaisants. Et pour être sûr d’en être à l’abri, rien de mieux qu’un contrôle régulier chez le dentiste. Cela permettra en même temps, de se faire détartrer les dents selon un cycle d’une à deux visites par an.

En définitive, il est très facile de prévenir la gingivite. Une bonne hygiène dentaire est requise, ainsi qu’un contrôle et un suivi régulier par un dentiste. Eviter la consommation de tabac, d’alcool et de toute autre substance nocive pour la santé des dents, pourrait également être salutaire. En clair, il faut éviter toutes les mauvaises habitudes et la gingivite restera également loin.

Sensibilité dentaire : quel dentifrice utiliser ?

dentifrice pour dents sensibles

Pour entretenir ses dents et avoir une belle dentition, l’élément le plus important est le dentifrice qu’on utilise. Ce dernier se décline généralement sous les formes suivantes : pâte, gel et la combinaison de la pâte et du gel. Muni d’une brosse à dent, le dentifrice participe à l’enlèvement de la plaque dentaire, de toutes les taches et des débris d’aliments présents dans la bouche.

Mais quand on est sujet à une sensibilité dentaire, quel dentifrice utiliser ? Quels sont les éléments à prendre en compte avant de le choisir, et comment faut-il concrètement s’y prendre ?

Comment choisir son dentifrice ?

En vérité, on ne choisit pas son dentifrice au hasard. C’est un choix qui doit être fait, en fonction en des besoins de chaque individu. Et plus encore, si ce dernier est soumis à une sensibilité dentaire. Voici quelques caractéristiques et quelques actions en fonction desquels choisir un dentifrice :

  • Lutter contre les plaques et les bactéries

Pour obtenir ce résultat, rien de mieux qu’un dentifrice composé de doses élevées de chlorhexidine. C’est une substance très efficace contre les bactéries, et les gingivites. Il agit dans le temps, et donne de très bons résultats.

  • Renforcer l’email

Rien de tel qu’un dentifrice fait à base de peroxyde de calcium, pour donner plus de tonus à l’email des dents. En plus de lutter contre les bactéries, il blanchit également les dents et les débarrasse de toute coloration superficielle. Pour avoir de bons résultats, il faut garder ce dentifrice en bouche quelques minutes avant de procéder au rinçage.

L’ultime dentifrice contre les dents sensibles

La sensibilité dentaire, est une affection de plus en plus répandue. Ses symptômes sont de courtes douleurs, mais de très fortes intensités qui se manifestent avec tout contact de la dent avec le chaud et le froid. En plus des températures, certains aliments acides, sucrés voire le brossage peuvent également provoquer ces douleurs. Elles sont causées par une détérioration du collet de la dent. Les gencives se raccourcissent, se détachent de la dent. Le contact entre les aliments et la dentine est responsable de la douleur.

Dans ce cas, il ne faut pas se rabattre sur n’importe quel dentifrice pour entretenir ses dents. Il faudra opter pour un dentifrice ou un gel, qui ne soit pas trop abrasif. Il doit contenir du fluorinol ou encore du perméthol, qui sont des substances protectrices qui se fixeront sur la dentine. Ce faisant, une barrière de protection sera créée. En plus de cela, la chlorhexidine empêchera la multiplication des bactéries et sera efficace très longtemps, même après le brossage. En plus, ces dentifrices offrent également une protection supplémentaire à vos gencives.

En conclusion, le mieux à faire quand on souhaite faire le choix d’un dentifrice est de se référer à un dentiste. Plus encore, quand on a les dents sensibles. Il pourra conseiller un dentifrice adapté, et qui pourra très rapidement renforcer les dents et corriger ce problème dans les plus brefs délais.

Le tabac : quel effet sur la santé dentaire ?

tabac et dents

Il est de notoriété publique, que le tabac est très nocif pour la santé. Ses implications sont nombreuses dans de nombreuses maladies cardiaques, et des cancers. Ce que l’on ignore à propos des autres méfaits du tabac, c’est qu’il est également un agent nocif agissant sur la santé dentaire. Il est très facile de perdre sa dentition lorsqu’on en fait usage. Le tabagisme conduit à de nombreuses maladies dentaires, souvent méconnues par le public.

Quelles sont les différentes maladies provoquées par la consommation du tabac sur les dents ? Comment les soigner ?

La gingivite tartrique : un effet direct du tabac

Parmi les pathologies les plus populaires qui résultent de la consommation du tabac et de ses effets sur la santé dentaire, on retrouve la gingivite tartrique. C’est une maladie favorisée par la consommation du tabac, couplée à celle de l’alcool. Cette maladie se manifeste par l’inflammation des gencives, et la formation de plaques dentaires calcifiées, un environnement très favorable au développement des microbes.

Ces derniers fragilisent la gencive, et œuvrent progressivement à sa destruction. Pour lutter efficacement afin de maintenir une parfaite santé dentaire, il est impératif de cesser toute consommation de tabac. C’est une première étape vers le processus de guérison, qui ne s’arrête pas là. Vient ensuite le traitement curatif, qui consiste en :

  • Des détartrages annuels
  • Des bains de bouche
  • Des gels gingivaux

Il est également nécessaire de se faire suivre par un dentiste, qui pourra apporter des compléments de traitement si besoin est.

D’autres maladies courantes liées au tabac

D’autres maladies sont également entrainées par la consommation de tabac. Au nombre de celles-là, on peut aussi compter la gingivite ulcéro-nécrotique. La prise régulière de tabac associée au stress, sont des facteurs qui favorisent cette pathologie. C’est une maladie peu courante, mais ses symptômes les plus évidents sont :

  • La jonction entre les dents
  • Le saignement des gencives
  • D’autres symptômes douloureux

Pour en venir à bout, il faudra recourir à l’antibiothérapie. On y complétera un bain de bouche et quelques antalgiques, qui feront disparaitre cette gingivite ulcéro-nécrotique au bout de quelques temps.

L’une des maladies les plus graves causées par le tabac sur la santé des dents, est le cancer des gencives. En effet, de nombreuses études ont révélées que la consommation de toutes les formes de tabac, multiplie par six le risque de développer un cancer de la bouche chez les fumeurs. Quant aux fumeurs qui préfèrent le tabac prisé, chiqué ou sucé, le risque d’attraper un cancer de la bouche est dans ce cas multiplié par 50. Dans tous les cas, le tabac a un effet très nocif sur la santé des dents, c’est un fait indéniable.

Pour conclure, il faudra à tout prix éviter la consommation du tabac, ou son interruption si on est déjà fumeur pour préserver ses dents. Si cette consommation a déjà entrainé des maladies, il existe des traitements qui peuvent être prescrits par un dentiste. Mais dans tous les cas, il vaut mieux éviter ces maladies.

Pourquoi les soins d’hygiène bucco-dentaire sont-ils importants ?

soins dentaires

Les soins d’hygiène bucco-dentaire sont d’une importance capitale pour la santé de tout un chacun. En effet, ne pas respecter ces soins nous expose à des attaques microbiennes et à la déshydratation de la muqueuse buccale. En vue d’éviter tout désagrément suite à la négligence, ou encore au fait de ne pas prendre assez de temps pour les soins de notre bouche, il est important de suivre certaines règles d’hygiène buccale quel que soit l’âge.

Les règles d’hygiène bucco-dentaire

Il existe de nombreuses règles à respecter concernant l’hygiène bucco-dentaire. Celles-ci varient allant d’un individu à l’autre. Toutefois, parmi celles les plus régulières nous pouvons noter :

  • Le brossage des dents
  • L’usage de produits pour le bain de bouche
  • L’entretien de l’appareil dentaire
  • Les soins pour notre bouche

Toutes ces pratiques nous mettent à l’abri de nombreux maux buccaux se manifestant toujours par une accumulation de la plaque dentaire. Il est important de noter qu’on répertorie aujourd’hui environ 60 espèces bactériennes dans la flore buccale, et que celles-ci se développent plus facilement grâce aux restes des aliments coincés entre nos dents lorsque nous ne nous brossons pas après les repas.

Nous pouvons aussi être atteints de maux plus sérieux comme le cancer buccal, Noma, traumatismes bucco-dentaires, fissures labiales et bec-de-lièvre, ainsi que la perte de dents. Ces derniers ont pour origines principales la mauvaise alimentation, la consommation abusive d’alcool et le tabagisme. 

Les personnes les plus concernées par les soins d’hygiène bucco-dentaire

A l’origine, ces soins concernent tout le monde sans exception mais dans des situations très particulières, ils se doivent d’être très récurrents selon les cas. Ainsi nous pouvons noter entre autres : les personnes âgées, celles atteintes d’hyperthermie, les personnes à jeun, celles dont l’alimentation ne se fait pas par voie orale, après avoir vomi, lors d’une affection buccale ou encore après une intervention chirurgicale au niveau de la bouche.

Les bienfaits d’une bonne hygiène bucco-dentaire

Les bienfaits dont on peut profiter par rapport aux soins qu’on accorde à l’ensemble de notre bouche, se caractérisent de manière significative sur plusieurs points :

  • Un physique plus soigné mis en exergue par un sentiment de confort et de bien-être, la prévention de tout risque d’infection ou de complication bucco-dentaire et une bonne hydratation. Mais également une meilleure communication, alimentation et mastication.
  • Au niveau psychologique et social, nous notons une bonne relation avec autrui que ce soit en milieu familial ou professionnel, la conservation d’une belle image corporelle et d’une dignité irréprochable.
  • Ces bienfaits sont une gratification mais aussi une satisfaction pour les professionnels du bucco-dentaire suite à leurs contentement en vue de vous apporter du bien-être.

En conclusion

Avoir le souci de son hygiène bucco-dentaire et effectuer des soins réguliers permettent d’être à l’abri de nombreux maux, et surtout du plus connu, la carie dentaire. Il est vrai que le brossage des dents est primordial, mais cela ne suffit pas si l’on veut être complètement à l’abri de toute infection buccale. Alors, le meilleur choix serait d’également de consulter un spécialiste afin d’avoir une meilleure marge à suivre pour une meilleure hygiène bucco-dentaire.