Abcès dentaire : Origine et soins appropriés

abces dentaire

Le domaine de la santé dentaire s’inscrit de nos jours au creuset de ce qu’il est convenu d’appeler l’avant-garde d’une évolution contemporaine des systèmes de santé. Le but de cette revue est de vous présenter en clair l’un des multiples maux dont nos dents ou gencives souffrent le plus souvent : l’abcès dentaire ; mais également d’y apporter des débuts de solutions qui vous éviteront ou soulageront votre douleur. Car nous militons en réalité pour le bien-être physique, psychologique et social de l’homme qui passe nécessairement par une santé bucco-dentaire impeccable.

En règle générale, l’abcès dentaire tire ses origines d’une infection se situant : soit au niveau de la dent, soit au niveau de la gencive. Mis à part les procédures de soins curatifs accélérées pour mettre fin à l’infection, le traitement approprié est généralement adapté sous deux angles : d’abord selon la sévérité de l’infection ; ou en outre selon l’origine de l’infection.

Manifestation de la maladie sur l’organisme

L’organisme pour se protéger de l’infection réagi généralement par la production massive des globules blancs, ceci dans le but contenir l’attaque ou l’infection. Les globules blancs forment autour de la zone infectée une barrière de protection pour empêcher la maladie d’évoluer, cette action des agents protecteurs techniquement se manifeste souvent par l’accumulation de ceux-ci autour de l’abcès dentaire avec des tissus nécrosés, des bactéries pour à terme produire ce qu’il est convenu d’appeler le pus. Ce pus peut se déposer dans la dent infectée ou au niveau de la gencive qui dès lors enflera. Il est à noter que toute cette étape est très douloureuse pour le patient !

D’après la zone d’infection de l’abcès dentaire, le pus peut aller jusqu’à attaquer les tissus mous, qui ensuite provoquera une tuméfaction soit : de la mâchoire, soit dans le plancher de la bouche, soit de la joue ou enfin à travers la peau. 

Quels traitements pour soulager le patient ?

Les méthodes thérapeutiques visant à soigner l’abcès dentaire sont nombreuses ; elles peuvent aller de la prescription de simple antibiotiques au drainage de l’abcès (chirurgien-dentiste, stomatologue). Traiter l’abcès dentaire consistera donc :

Au drainage de l’abcès, ce qui consiste à évacuer le pus. Cette opération se déroule en deux temps :

  • assainissement des canaux situés dans les racines de la dent qui contiennent souvent des tissus infectés (pus) ;
  • pose d’une pâte à la place de la pulpe retirée, pour prévenir une nouvelle infection.

Dans d’autres cas, il est souvent nécessaire d’appliquer un traitement adapté :

  • si l’abcès se situe au niveau de la gencive, il faut nettoyer l’espace entre la dent et la gencive touchées ;
  • si l’infection est sévère, l’extraction de la dent peut se révéler nécessaire.

Si l’abcès dentaire n’est pas bien traitée ou du tout pas traitée, il peut entrainer des infections parfois plus graves dans d’autres parties du corps : sinus, poumons, reins, peau, etc.

Un abcès dentaire ne s’auto-guérit jamais de lui-même, il devient impératif, si l’on ne veut pas rencontrer des complications, de se faire prendre en charge par un chirurgien-dentiste ou un stomatologue.